🇫🇷 #Sarcelles Un rabbin activement recherché suite à des plaintes pour viols et agressions sexuelles.

Illustration Actu17 ©

Un rabbin soupçonné d’attouchements sexuels est activement recherché. Plusieurs dizaines de faits lui seraient imputées. Cet homme a été dénoncé par de nombreuses victimes selon LCI.

Un « mohel », un circonciseur juif, est ciblé par une enquête préliminaire suite à des soupçons de viols et d’agressions sexuelles sur de jeunes mamans ayant fait appel à ses services.

Six femmes âgées aujourd’hui d’une trentaine d’années ont porté plainte contre un « mohel » du Val-d’Oise, pour agressions sexuelles et viols.

Le mohel, personne chargée de circoncire les garçons juifs au huitième jour suivant leur naissance, lors de la « brit milah », est soupçonné d’avoir abusé des jeunes femmes il y a cinq ans, alors qu’elles « étaient en situation de vulnérabilité au sortir de l’accouchement », détaille une source proche du dossier citée par l’AFP.

Des « pratiques pseudomédicales de « vérification » des corps »

Le mohel, qui se déplaçait à Paris et en Île-de-France pour réaliser les circoncisions, les aurait manipulées, en profitant de son statut qui pouvait être perçu comme une « autorité à la fois religieuse et médicale ».

« C’était toujours le même modus operandi », poursuit la source. « Soit avant la brit milah, lors de la visite de préparation, soit après, lors de la visite de suite ». Au domicile des jeunes mamans, il aurait procédé à des « pratiques pseudomédicales de « vérification » des corps ».

Chirurgien-dentiste selon la source, le mohel n’a pas encore été entendu par la police judiciaire de Versailles,

http://bit.ly/2tKLPWa