🇫🇷 Savoie : L’alpiniste qui avait découvert un trésor n’a toujours pas récupéré sa part.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Le massif du Mont-Blanc. Illustration D.R.

Un trésor estimé à l’époque entre 130 000 et 240 000 € avait été découvert dans une boîte sur le massif du Mont-Blanc.

En août 2013, sur le glacier des Bossons, le jeune homme avait découvert une boîte métallique assez fine et sans couvercle contenant plusieurs petits sachets dont certains portaient la mention « Made in India ».
À l’intérieur des sachets, se trouvaient des petites pierres taillées dont un joaillier local avait estimé la valeur entre 130 000 et 240 000 €.

Émeraudes, saphirs et rubis

De quoi alimenter la légende qui raconte qu’un trésor se cacherait dans la massif du Mont-Blanc suite au crash de deux avions de la compagnie Air India entre 1950 et 1966, relate le Dauphiné.

Le jeune alpiniste dans l’attente de récupérer sa part du trésor

À l’époque, le jeune alpiniste savoyard, passionné de randonnées, avait remis sa trouvaille aux gendarmes d’Albertville.
Cinq ans plus tard : pas la moindre nouvelle des suites données à son affaire. Pis, il n’avait eu aucun récépissé lors du dépôt de sa trouvaille à la Gendarmerie.

Ce que dit la loi

Rappelons que la loi française est très claire et impose, en cas de découverte de trésor, sa déclaration aux autorités administratives.
Concernant la propriété du trésor il existe deux règles fixées par le Code Civil :
– Si le trésor est retrouvé dans le « fonds » d’autrui, il appartient pour moitié à celui qui l’a découvert, et pour l’autre moitié au propriétaire du fonds.
– Si le trésor se trouve sur son propre fonds (son terrain, sa maison) le découvreur en devient propriétaire.

Actu17.