Seine-et-Marne : Des bandes rivales s’affrontent dans un centre commercial, 20 gardes à vue


Le centre commercial Westfield Carré Sénart, à Lieusaint, a été le théâtre d'un affrontement entre bandes rivales, ce jeudi.

Une rixe a éclaté entre des jeunes originaires de Melun et du Mée-sur-Seine (Seine-et-Marne). Les belligérants se sont affrontés jeudi en fin d’après-midi dans l’enceinte du centre commercial Westfield Carré Sénart à Lieusaint.

Les policiers ont été alertés par le service de sécurité du centre commercial. Ils sont rapidement intervenus et ont placé 20 mis en cause, dont 19 mineurs, en garde à vue.

Alors que des rivalités existent depuis des années entre des jeunes d’un quartier de Melun et du Mée-sur-Seine, ceux-ci se sont donné rendez-vous pour régler leurs comptes, au milieu des clients et commerçants du centre commercial Westfield Carré Sénart à Lieusaint.

La tension est d’abord montée sur les réseaux sociaux

L’enquête a permis de déterminer que les jeunes impliqués dans cette importante rixe s’étaient d’abord provoqués durant la journée par l’intermédiaire d’une messagerie instantanée très populaire chez les adolescents, relate Le Parisien.

C’était sûr, un affrontement allait avoir lieu entre bandes, restait à convenir d’un endroit pour l’accueillir. Le centre commercial a été désigné par les protagonistes, qui s’y sont rendus en masse vers 17h30.


Poings américains, couteaux, béquilles

Bien décidés à en découdre, les jeunes ne sont pas venus les mains vides. Certains étaient munis d’un poing américain ou d’un couteau, d’autres d’une béquille. Sans aucun doute sur ce qui était en train de se tramer en voyant arriver des groupes de jeunes énervés, la sécurité du centre commercial a immédiatement donné l’alerte.

Rapidement, les policiers sont intervenus pour faire redescendre la tension et évacuer les suspects. Ils ont procédé à de nombreuses interpellations et placé 20 mis en cause en garde à vue. Un fonctionnaire a été légèrement blessé dans l’intervention. Grâce à la réactivité des services intervenants, l’affrontement n’a pas fait de victime, hormis un blessé léger.

Déjà une rixe entre bandes rivales en janvier dernier

Ce n’est pas la première fois qu’un tel spectacle est à déplorer dans le centre commercial Westfield Carré Sénart de Lieusaint. Le 11 janvier dernier déjà, les membres de deux bandes s’étaient affrontés dans une rixe similaire. Venus de Seine-et-Marne et de l’Essonne, des jeunes au nombre de cent avaient répondu à un appel lancé via les réseaux sociaux pour se battre.

Une quarantaine de policiers avait été nécessaire pour rétablir l’ordre en soirée et procéder à quatre interpellations. Dans les allées commerçantes, les fonctionnaires avaient retrouvé des bâtons, des couteaux, une hache et des béquilles. Des clients avaient été incommodés par du gaz lacrymogène utilisé entre eux par les belligérants. Toutefois, aucune victime n’avait été à déplorer.