🇫🇷 Seine-et-Marne : Le chef de la police municipale de Villevaudé a menti sur son agression.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

L’homme avait raconté avoir été agressé chez lui par plusieurs individus ce samedi. Il n’en était en fait rien.

L’affaire prend un tournant inattendu. Le chef de la police municipale de Villevaudé (Seine-et-Marne) a inventé une histoire pour expliquer ses blessures. Il a tout de même été opéré ce lundi de l’avant-bras gauche et souffre également d’une fracture du nez.

« Les blessures du policier municipal résultent d’une scène de la vie privée et non pas d’une agression par trois individus qui se seraient introduits dans son jardin » a déclaré Séverine Delacour, vice-procureur au parquet de Meaux. « Il ne s’agit pas d’une agression gratuite, il n’a pas été attaqué pour son statut de policier » a ajouté la magistrate.

Les circonstances de l’agression restent a éclaircir

Selon le récit du policier, les faits se seraient en fait déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, et non samedi vers 11h15 comme il l’avait initialement expliqué. L’homme avait indiqué que ses agresseurs étaient originaires de la communauté des gens du voyage.

Une affaire qui comporte encore de nombreuses zones d’ombre. « L’origine des blessures est encore à éclaircir » a précisé Séverine Delacour.

Actu17.