Seine-et-Marne : Muni de bouteilles de gaz et de produits inflammables, il affirme qu’il va tout faire sauter.

par Y.C.
Illustration. (photo Remy Buisine ©)

L’homme, vêtu d’une djellaba et porteur de gants, a été trouvé en possession de deux couteaux, de bouteilles de gaz et de jerricans de produit inflammable.

Un drame a probablement été évité de justesse dans la nuit de samedi à dimanche à Coulommiers en Seine-et-Marne. Des habitants de la rue du Général Leclerc ont alerté les policiers, qui sont rapidement intervenus.

Il clamait qu’il allait « tout faire sauter »

Une habitante de l’immeuble où la scène se déroulait, a alerté les policiers, leur signalant la présence d’un homme menaçant de « tout faire sauter ». Le suspect faisait alors des allers-retours entre son domicile et le hall d’entrée, avec des bouteilles de gaz.

Découvert dans le local des compteurs électriques

Lorsque la patrouille de deux policiers a déboulé de toute urgence, ces derniers ont rapidement et discrètement localisé le suspect. L’homme, âgé de 26 ans, a été retrouvé dans le local des compteurs électriques de l’immeuble. Le suspect était assis là, vêtu d’une djellaba noire et ganté.

Des bouteilles de gaz, des couteaux et des jerricans de liquide inflammable

Devant lui se trouvaient six bouteilles de gaz pleines, dont une ouverte entre ses jambes dont le contenu s’échappait, révèle BFMTV. Les policiers ont aussi trouvé quatre jerricans de liquide inflammable et un sac de sport avec deux longs couteaux posés dessus.

Des renforts appelés en urgence

Les deux policiers ont fait appel à des renforts. En les attendant, les deux policiers ont évacué discrètement les habitants de l’immeuble et ont mis en place un périmètre de sécurité.

Avec le soutien de leurs collègues arrivés en renfort vers 00h45, les premiers intervenants ont interpellé le suspect. Trois autres paires de gants et un briquet ont été découverts sur lui. L’homme a été placé en garde à vue et une enquête est en cours pour déterminer ses motivations.

D’après une source policière, l’homme est connu pour troubles psychiatriques et semblait alcoolisé lors de l’intervention, rapporte BFMTV.