Seine-et-Marne : Un chauffard ivre force un barrage et percute un gendarme


Illustration. (Shutterstock)

Le conducteur s’est arrêté sur le bas-côté avant de redémarrer en trombe.

Un véhicule banalisé de la compagnie de gendarmerie de Fontainebleau a été dépassé à très vive allure par une Peugeot 406, ce dimanche vers 1 heure du matin. Les militaires ont alors décidé de le rattraper pour procéder à son contrôle routier.

Il s’arrête puis repart

Le chauffard a obtempéré aux injonctions des gendarmes dans un premier temps en s’arrêtant sur le bas-côté de la D 219. Mais rapidement, il a redémarré et une course-poursuite s’est engagée.

Un gendarme fauché par le fuyard

C’est une fois arrivé sur la commune d’Égreville (Seine-et-Marne) que la situation est devenue dramatique. Le chauffard s’est retrouvé face à une opération de sécurité organisée par les gendarmes de Lorrez-le-Bocage et de la brigade motorisée de Nemours, relate Le Parisien.

Le fuyard a fauché un jeune gendarme qui a été projeté en l’air. Il a finalement arrêté son véhicule après le choc et a été interpellé puis placé en garde à vue.


2,40 g/l d’alcool dans le sang

Le chauffard, âgé d’une quarantaine d’années, affichait une alcoolémie de 2,40 g/l d’alcool dans le sang.

Le militaire percuté a été hospitalisé. Il a subi une fracture de la clavicule et des contusions mais ses jours ne sont pas en danger.