Seine-et-Marne : Un kilo d’explosif, des détonateurs et des brassards de la douane dissimulés dans une glacière


Illustration © Actu17

Le suspect, âgé de 52 ans et déjà connu pour trafic de stupéfiants, a assuré que cet attirail de braqueur appartenait à ses trois frères décédés.


Les policiers du commissariat de Villeparisis (Seine-et-Marne) sont intervenus mercredi dernier chez une habitante de Mitry-Mory, âgée de 88 ans, victime de violences de la part de son fils.

Les fonctionnaires ont interpellé et placé en garde à vue cet homme de 52 ans, puis les enquêteurs chargés des investigations ont procédé à une perquisition du domicile.

Explosif, munitions, cagoules et effets vestimentaires de la douane

Dans une glacière qui se trouvait sur place, les policiers ont fait une surprenante découverte, rapporte Le Parisien. À l’intérieur se trouvaient cinq pains de 200 grammes de tolite, un explosif, deux détonateurs, des cartouches de calibres 7,65 mm et .38 spécial, ainsi que deux grenades défensives inertes.

La glacière contenait aussi des brassards et des gilets de la douane, des cagoules, des perruques et des talkies-walkies.


Il accuse ses trois frères décédés

Vu la tournure des événements, le parquet a confié les investigations à la police judiciaire de Meaux. Face aux enquêteurs, le quinquagénaire a nié être le propriétaire de tout ce matériel vraisemblablement destiné à commettre des braquages.

Malgré son lourd passif judiciaire, notamment pour trafic de stupéfiants, le mis en cause a affirmé que cet attirail appartenait à ses trois frères, décédés il y a plusieurs années.

Mis en examen et écroué

Une information judiciaire a été ouverte vendredi pour « détention d’explosifs » et « association de malfaiteurs ». Le suspect a été mis en examen et placé en détention provisoire. Les investigations se poursuivent sous la direction d’un juge d’instruction, qui va notamment s’attacher à déterminer l’origine de ce matériel et sa destination.