Seine-Maritime : Il retrouve sa moto volée sur LeBonCoin et piège les receleurs


Illustration © Actu17

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont utilisé la technique du cheval de Troie pour interpeller les suspects.

Il y a quelques jours, un habitant de Sahurs en Seine-Maritime s’est fait dérober sa moto-cross à son domicile. La peinture deux-roues du trentenaire était personnalisée et facilement reconnaissable. Il n’a donc pas eu de mal à l’identifier en voyant une petite annonce de vente de moto en ligne.

Il tend un piège aux « vendeurs »

Une fois certain qu’il s’agissait de sa moto volée qui apparaissait sur une annonce du site LeBonCoin, la victime a avisé la police. En collaboration avec des fonctionnaires de la BAC, un piège a été tendu aux receleurs, relate France Info.

Le légitime propriétaire de la moto a fixé un rendez-vous aux « vendeurs » ce lundi, dans le centre de Darnetal, pour procéder à l’achat.

Des policiers cachés dans un camion

Ce lundi donc, le trentenaire est arrivé sur place à l’heure convenue, au volant d’un camion pour récupérer la moto. Tout d’abord méfiants, les deux « vendeurs » se trouvaient à bord d’une Peugeot 307 et l’ont finalement invité à les suivre.


Ce qu’ils ignoraient, c’est qu’à l’intérieur du camion se trouvaient plusieurs policiers de la BAC prêts à bondir. Le convoi s’est donc rendu au garage des deux suspects.

Lorsque les portes du camion se sont ouvertes pour charger la moto volée, les policiers ont fondu sur les suspects. Les deux receleurs ont été interpellés sans avoir le temps de réaliser ce qu’il leur arrivait.

Ils nient le vol

Mis devant le fait accompli, les deux suspects ont toutefois nié le vol, en expliquant avoir acheté la moto pour 500 euros. Toutefois, les numéros de série avaient été limés…

Âgés de 26 et 32 ans, les deux suspects sont poursuivis pour « recel de biens provenant d’un vol ». Le légitime propriétaire de la moto a pu repartir avec son bien.