Seine-Maritime : Un ado de 15 ans interpellé suite à la fausse prise d’otages dans un gymnase


Illustration. (Shutterstock)

L’opération avait mobilisé une trentaine de policiers ainsi que vingt sapeurs-pompiers et neuf véhicules de secours, lundi soir.


Les policiers et les secours ont été victimes d’un mauvais plaisantin qui leur avait affirmé que deux hommes encagoulés et armés avaient pris en otage plusieurs personnes dans le gymnase Jules-Ferry de Darnétal, près de Rouen (Seine-Maritime).

Une enquête a été ouverte pour identifier l’auteur du canular qui a mobilisé de nombreux intervenants. Un adolescent de 15 ans a été interpellé par les enquêteurs.

Pour « tester la réactivité des forces de police et de secours »

Ce mardi, le numéro d’appel du requérant a été identifié et l’homme a été convoqué à l’hôtel de police. Face aux enquêteurs, il a déclaré que son fils était à l’origine du canular, relate 76actu.

Ce dernier a été placé en garde à vue vers 19 heures pour « dénonciation de crime ou délit imaginaire ». Lors de ses auditions, il aurait confié avoir voulu « tester la réactivité des forces de police et de secours », selon une source judiciaire.


Un gymnase évacué

L’importante intervention avait eu lieu lundi à 20h50. Craignant une réelle prise d’otages en cours, les policiers avaient mis en place un périmètre de sécurité et évacué un gymnase qui abritait un entraînement sportif. Finalement, le dispositif avait été levé vers 22 heures, après des vérifications effectuées sur place.