🇫🇷 Seine-Saint-Denis : Des individus dépouillent les victimes d’un grave accident de la route et font des selfies.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Un couple à scooter a violemment percuté une voiture à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de vendredi à samedi. Le conducteur est décédé, sa compagne est toujours à l’hôpital. Une seconde enquête pour vols en réunion a été ouverte.

Il était 01h10 samedi lorsqu’un homme en deux-roues et sa passagère ont violemment percuté une Volkswagen Golf qui faisait demi-tour, route de Saint-Leu à Villetaneuse. Le conducteur de la voiture avait décidé d’aller à la station service la plus proche et n’a pas vu le deux-roues arriver explique une source proche de l’enquête citée par Le Parisien.

L’enquête devra déterminer si le scooter roulait avec ses phares. Les deux victimes ont été projetées du deux-roues dans la violence du choc, à deux endroits différents.

Un individu a aspergé d’eau l’homme qui n’a pas survécu à ses blessures

La compagne du conducteur âgée de 27 ans a eu ses vêtements déchirés. Le conducteur de la voiture qui a porté secours aux victimes a déclaré aux enquêteurs que l’homme était toujours conscient à ce moment là. Une autre conductrice s’est arrêtée pour porter secours à sa compagne qui gisait elle aussi au sol.

C’est là que plusieurs individus ont débarqué sur les lieux de l’accident, avant même l’arrivée des secours et de la police. Le conducteur de la Golf a eu son véhicule fouillé alors qu’il portait assistance à la victime. Un individu a ensuite versé une bouteille d’eau sur le blessé qui a retiré son casque tout seul, « peut-être pour pouvoir respirer » selon cette même source.

Des vols, des photos et des selfies avec les victimes au sol

Le chauffeur de la Golf a raconté qu’il a été menacé et a signalé le vol d’un casque et d’une meuleuse qui se trouvaient dans le coffre de sa voiture. Autres vols constatés : les sacs des deux victimes ont disparu, ainsi que les clefs de voiture de la conductrice s’étant arrêtée pour porter secours aux blessés.

Pire encore : plusieurs témoins ont affirmé que des individus ont pris des photos et ont fait des selfies avec les victimes au sol, dont les vêtements étaient déchirés.

Les policiers arrivés sur place les premiers évoquent une intervention difficile à cause d’un groupe « plutôt hostile ».

Une des victimes décède

L’homme gravement blessé n’a pu être sauvé par les sapeurs-pompiers, il est décédé à 04h30. Sa passagère, blessée aux jambes, était toujours hospitalisée ce dimanche sans avoir été interrogée par les enquêteurs pour le moment raconte le journal francilien.

Convoqué au commissariat ce samedi après-midi, le chauffeur de la Golf a été placé en garde à vue pour homicide involontaire et remis en liberté. Par ailleurs, tous les dépistages effectués samedi sont négatifs.

Le parquet de Bobigny a ouvert une deuxième enquête pour vols en réunion.

Actu17.