🇫🇷 Seine-Saint-Denis : Interpellé pour avoir participé au massacre de 59 personnes en Bosnie.

par Y.C.
Illustration

Radomir Susnjar, un Bosniaque de 62 ans, a été interpellé en Seine-Saint-Denis pour avoir participé au massacre de 59 civils. Il nie les faits.

Ce Serbe de Bosnie, aujourd’hui âgé de 62 ans, a déjà été interpellé en 2014 puis libéré sous contrôle judiciaire. Lundi les gendarmes de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre l’ont une nouvelle fois interpellé.

Tués par explosifs

Le Bosniaque est soupçonné d’avoir participé, le 14 juin 1992, au massacre de 59 civils musulmans. En compagnie d’autres militaires et paramilitaires, Radomir Susnjar a enfermé au rez-de-chaussée d’une maison 66 personnes dont des femmes, des vieillards et des enfants. Une fois les victimes séquestrées, les militaires ont jeté à l’intérieur de la maison des explosifs causant la mort de 59 personnes.

Les témoins ont directement mis en cause Radomir Susnjar

Pour les mêmes faits, deux de ses cousins, Milan Susnjar et Sredoje Lukic, ont déjà été condamnés par le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie, l’un à la prison à vie l’autre à 27 ans d’emprisonnement, rapporte 20 minutes.

Actu17.