🇫🇷 Seine-Saint-Denis : Le tireur sportif remet ses armes aux faux-policiers qui se présentent chez lui.


Illustration Actu17 ©

Les malfrats n’ont pas manqué d’aplomb pour convaincre le tireur sportif de leur remettre ses armes.


Info ACTU17. Selon nos informations, vendredi 23 février vers 18h20, un tireur sportif s’est présenté au commissariat du 20ème arrondissement de Paris, pensant avoir été convoqué l’avant-veille par l’Officier de Police Judiciaire (OPJ) « André ». Les policiers de l’accueil qui savent qu’aucun OPJ nommé « André » n’a procédé à une quelconque convocation, lui ont demandé d’expliquer les raisons de sa venue.

Deux faux-policiers s’étaient présentés chez lui

Le tireur sportif, comprenant avoir été victime de malfrats, a alors expliqué aux fonctionnaires que mercredi 21 février vers 7 heures, deux individus s’étaient présentés chez lui en tant que  policiers. Les faux-agents lui avait expliqué procéder à un contrôle de ses armes.

La victime leur remet ses armes

D’après une source policière, à leur demande, la victime leur avait remis cinq armes et leurs munitions : un fusil, une carabine et trois armes de poings. Les malfaiteurs avaient ensuite quitté les lieux, non sans enfoncer le clou en invitant la victime à aller récupérer ses armes au commissariat du 20ème arrondissement de Paris… auprès de l’OPJ « André ».

Une enquête ouverte

Le malheureux tireur sportif a profité de sa présence au commissariat pour déposer plainte pour « abus de confiance ». Une enquête a été ouverte et confiée à la Police Judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Actu17.