Seine-Saint-Denis : Un policier hors service violemment agressé par 2 individus à Noisy-le-Grand


Illustration. (Adobe Stock)

Alors qu’il était hors service, un policier a été violemment agressé dans le hall de son immeuble par deux hommes armés d’une bombe lacrymogène mercredi dernier. Il a été victime d’une extorsion et roué de coups.

INFO ACTU17. Un adjoint de sécurité (ADS) de 21 ans a été agressé par deux individus alors qu’il rentrait chez lui à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), mercredi 6 novembre vers 20 heures. Les deux agresseurs attendaient dans le hall de son immeuble lorsque le policier qui était hors service, est arrivé.

Selon son récit, les deux auteurs lui ont d’abord adressé la parole avant de s’approcher de lui, le menaçant tout en le molestant. Ces derniers lui ont ensuite fait les poches et se sont emparés de son téléphone portable mais également de son portefeuille contenant sa carte professionnelle de police.

Forcé de remettre 500 euros à ses agresseurs

Toujours selon le récit du policier qui travaille dans l’Essonne, les deux hommes ont ensuite déclaré qu’ils avaient la preuve formelle qu’il était policier. Ils l’ont ensuite menacé à nouveau et l’ont forcé à aller retirer la somme de 500 euros à un distributeur de billets situé à proximité.

Une fois l’argent récupéré, les deux agresseurs ont roué de coups la victime en faisant usage d’une bombe lacrymogène à son encontre, avant de prendre la fuite.


7 jours d’ITT

Souffrant de douleurs au dos et à la nuque, le policier s’est rendu à l’hôpital où un certificat mentionnant 7 jours d’ITT (Incapacité totale de travail) lui a été délivré. Par ailleurs, la victime a déposé plainte et une enquête a été ouverte. Un suspect aurait été interpellé dans le cadre de ces investigations.

Les agresseurs connaissaient-ils la qualité de policier de leur victime dès le départ ? Est-ce-que cette dernière a été suivie avant les faits ? L’enquête va devoir le déterminer.