🇫🇷 #SeineEtMarne Une trentaine de chiens malnutris et malades découverts dans un appartement de 30 m².

Illustration

A la suite de plaintes déposées par des riverains, la municipalité a demandé la saisie de la trentaine de chiens qui vivaient avec leur propriétaire dans un logement de 30 m², malnutris et dans des conditions d’hygiène déplorables explique 20 Minutes.

Ils étaient confinés dans un logement de 30 m2 insalubre. Seule une petite partie pouvait accéder à l’extérieur. Victimes de la promiscuité, du manque d’hygiène, ils souffrent pour la plupart de malnutrition, d’infections et de plaies diverses ainsi que de maladies de peau.

Ce jeudi matin, une trentaine de chiens de toutes races ont été saisis chez une particulière résidant près de l’aérodrome de Chelles, en Seine-et-Marne, au profit de la Fondation Assistance aux Animaux (FAA).

« C’est à la suite de plaintes déposées depuis la fin d’année dernière par des riverains excédés par les aboiements et les odeurs que les conditions de vie de ces chiens ont été découvertes, précise Anne-Claire Chauvancy, responsable protection au sein de la fondation.

Dépassée par le nombre d’animaux, leur propriétaire était incapable de subvenir à leurs besoins, ni leur prodiguer les soins les plus élémentaires. »

Des « murs couverts d’excréments »

Après plusieurs mises en demeure infructueuses et au terme d’une enquête menée par la FAA, l’état des animaux et de leur antre a conduit la municipalité à demander leur saisie, en présence des forces de l’ordre.

« La petite fille du propriétaire avait déjà fait l’objet d’un signalement scolaire parce qu’elle sentait mauvais notamment, précise Anne-Claire Chauvancy. Lorsque l’on est entré dans la maison, il n’y avait pas d’électricité, les murs étaient couverts d’excréments. »

La fondation, qui refuse l’euthanasie depuis près de 80 ans, procède à la prise en charge de ces chiens. « Ils ont été conduits dans nos refuges de Villevaude et de Morainvilliers (Yvelines), où ils vont recevoir tous les soins que nécessite leur état. Hier [mercredi], nous avons déjà accueilli une quinzaine de chiens qui avaient été abandonnés. Nous sommes saturés. Il faut vraiment que les gens de bonne volonté viennent en adopter »,

http://bit.ly/2v07p9j