[DIRECT] 🇫🇷 #SeineEtMarne Un conducteur a foncé délibérément dans une pizzeria. Au moins 1 mort et 12 blessés.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Photo Remy Buisine - DR

17h00. Conférence de presse du procureur de la République de Meaux.

● La mobile terroriste « totalement écarté » indique le procureur.
● Une femme de 44 ans a toujours son pronostic vital engagé, contrairement aux 4 autres blessés graves.
● Le suspect tient des « propos incohérents » durant sa garde à vue, toujours en cours. Le procureur évoque « un délire de persécution », l’homme affirme se « sentir suivi », qu’il se sentirait « plus en sécurité en prison ».

● Aucune trace de freinage devant la pizzeria précise le procureur.
● 30 clients se trouvaient dans le restaurant au moment de l’attaque (intérieur et extérieur de l’établissement).
● Le procureur confirme que l’assaillant a tenté une marche arrière pour prendre la fuite et qu’il a été retenu par les clients du restaurant.
● L’assaillant aurait choisi la pizzeria car facilement accessible et « sans protection » selon ses dires.
● David P. affirme qu’il avait prévu de partir à Paris au départ et se qualifie de « hors de contrôle » au moment des faits.
● L’homme a déclaré qu’il avait consommé une plaquette d’antarène (anti-inflammatoire) et une boite de dafalgan (codéine)
● David P. se dit « gros consommateur » de cannabis, qu’il consomme depuis l’âge de 9 ans, selon ses déclarations.
● L’assaillant avait été condamné en 2010 pour conduite sous l’emprise d’un état alcoolique.
● Le suspect âgé de 32 ans, sans enfants, était agent de sécurité en arrêt de travail suite à une blessure.
● L’assaillant sera confronté à un expert psychiatrique avant la fin de sa garde à vue.

15h00. Le suspect, David P., né en 1985, était sous l’emprise de cannabis au moment des faits mais également de codéine. C’est ce qu’ont révélé ses analyses selon le journal Le Parisien.

Le pronostic vital des 5 blessés graves n’est plus engagé.

Parmi eux se trouve un enfant de 3 ans, le petit frère de la fille de 12 ans tuée lors de l’attaque.

Il est toujours hospitalisé à l’hôpital Necker à Paris, où il a été héliporté hier soir.

6h00. Des témoins se trouvant dans le restaurant au moment de l’attaque, expliquent que le véhicule du suspect a été stoppé par le comptoir du restaurant.

Le suspect a tenté de faire marche arrière avec sa voiture mais des clients ont brisé plusieurs vitres du véhicule, tentant d’empêcher l’assaillant de partir.

Une camionnette s’est même mise en travers du chemin de l’assaillant qui repartait en voiture, alors qu’il effecutait une marche arrière.

Il a été interpellé dès l’arrivée des gendarmes.

« Le conducteur était d’un calme qui donnait froid dans le dos » affirmé également la témoin. « Il disait avoir perdu le contrôle » de son véhicule, raconte cette femme au site Actu.

00h00. Le suspect interpellé était sous l’emprise de produits stupéfiants indique le Procureur de la République.

Il a été placé en garde à vue.

Sa voiture a fait l’objet d’un déminage. Ni explosifs, ni armes n’ont été découverts.

Photo Actu17 DR

23h45. Bilan provisoire de 1 fille de 12 ans tuée, 12 personnes blessées dont 5 en urgence absolue.

Le pronostic vital d’un second enfant, parmi les personnes en urgence absolue, est engagé.

22h50. Le suspect n’est pas connu des services de police. Il a déclaré « vouloir se suicider ».

L’homme a aussi affirmé avoir une kalachnikov dans sa voiture au moment de son interpellation, selon le journal Le Monde.

22h20. Le parquet confirme l’acte intentionnel. La piste terroriste pas privilégié.

La fille tuée avait 12 ans.

21h45. Une fillette de 8 ans est décédée indique LCI. 5 autres personnes sont gravement blessées.

21h35. Le conducteur a été interpellé précise BFMTV. Il a foncé sur la terrasse du restaurant selon nos informations.

21h30. Un conducteur en voiture a foncé délibérément dans une pizzeria à Sept-Sorts (Seine-et-Marne).

Au moins 8 personnes ont été blessées. 6 sont en état d’urgence absolue.

L’auteur aurait été interpellé.

 

Plus d’informations à venir.