🇫🇷 #SeineMaritime L’ado de 15 ans a eu les poignets, les bras et les épaules fracturés par son agresseur.

fouilles déclenchées pour retrouver les deux fillettes handicapées
Illustration Actu17 ©

Une jeune fille de 15 ans a été retrouvée sur un chemin herbeux dans une commune près du Havre, par un riverain. L’adolescente était grièvement blessée.

● Ce vendredi vers midi, sur la commune de Saint-Laurent-de-Brèvedent (Seine-Maritime), un riverain a été requis par un quadragénaire qui lui a demandé d’appeler les secours, n’ayant pas de téléphone. Cet homme habitant également sur la commune, a découvert, recroquevillée dans l’herbe, une jeune fille grièvement blessée.

« Je suis sorti pour promener mon chien quand j’ai entendu un quadragénaire qui réside dans la commune m’interpeller. Il m’a dit qu’il venait de tomber sur une jeune fille en sang et qu’il n’avait pas de téléphone pour appeler les secours » explique le riverain. La victime semblait totalement hagarde.

L’agresseur s’est acharné sur sa victime

● Une riveraine sous le choc raconte : « elle était sur le flanc, tremblante et en hypothermie ». D’après les renseignements recueillis par Paris-Normandie, l’adolescente ne se souvient pas de ce qui s’est passé après minuit.

● L’adolescente souffre de nombreuses fractures aux poignets, aux bras et aux épaules et a reçu de violents coups, portés au niveau des membres supérieurs indique la gendarmerie. « Elle a des plaies à la tête et a son nez décalé » explique le commandant Anthony Albert à Paris-Normandie.

● Les examens médicaux devront également déterminer si la victime a subi des violences sexuelles.

30 jours d’ITT pour l’heure

● Transportée à l’hôpital Monod du Havre, la victime a été maintenue en soins intensifs. Une première évaluation de l’interruption totale de travail (ITT) a été fixée à 30 jours.

Les gendarmes tentent de reconstituer l’emploi du temps de l’adolescente

● La jeune victime, au contexte familiale difficile, vit en foyer depuis plusieurs années. Elle serait habituée aux fugues. Selon Paris-Normandie, elle aurait pris le train de Rouen, jeudi, pour rejoindre deux garçons à la gare du Havre.

La Brigade de Recherche de la compagnie du Havre a été saisie de la poursuite des investigations.

Actu17.