Sept religieux catholiques enlevés à Haïti, dont deux Français, une rançon d’un million de dollars exigée


La Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption à Cap-Haïtien. (Illustration/photo shutterstock)

Sept religieux catholiques, dont deux Français, ont été enlevés dimanche à Haïti a annoncé le porte-parole de la Conférence des évêques du pays.

Un groupe composé de sept religieux catholiques, dont deux Français, ont été enlevés ce dimanche matin à la Croix-des-Bouquets, près de la capitale Port-au-Prince. Ces derniers « se rendaient à l’installation d’un nouveau curé », a déclaré le père Loudger Mazile cité par BFMTV. Ce dernier ajoute que les ravisseurs exigent une rançon d’un million de dollars.

La police soupçonne un gang armé actif dans le secteur, se nommant « 400 Mawozo », d’être à l’origine de cet enlèvement indique la chaîne d’informations. Ces derniers mois, les enlèvement avec demande de rançon ont connu une recrudescence ces derniers mois, notamment à Port-au-Prince.

En mars dernier, le pouvoir exécutif haïtien avait décrété l’état d’urgence pour un mois dans certains quartiers de la capitale et une région de province afin de « restaurer l’autorité de l’État » dans des zones contrôlées par des gangs.