Somme : Des gendarmes sauvent la vie d’une fillette de 4 ans qui était en train de s’étouffer


Le professionnalisme et le sang-froid du maréchal des logis chef Richard L. a permis de sauver la vie d'une fillette de 4 ans (photo Gendarmerie nationale)

Des gendarmes qui patrouillaient à Nesle (Somme) pensaient qu’une bagarre de rue se tenait devant eux. En intervenant au milieu de l’attroupement, ils ont découvert qu’une fillette était en détresse respiratoire et lui ont sauvé la vie.


C’est une histoire peu banale, qui se racontera sans doute longtemps dans cette petite commune située dans la Somme. Vendredi après-midi, une patrouille composée de deux gendarmes mobiles de Chauny (Aisne) était en surveillance sur le secteur de la communauté de brigades de Ham.

Vers 16h30, le maréchal des logis chef Richard L. et le gendarme Goran T. se trouvaient à Nesle lorsque leur attention a été attirée par un attroupement suspect, rapporte Le journal d’Abbeville.

Rapidement, ils se sont rapprochés et ont constaté qu’une enfant de 4 ans était en train de s’étouffer, entourée de témoins paniqués. Immédiatement, les deux militaires ont prodigué les gestes de premiers secours à la fillette en lui donnant des claques dans le dos.

Elle perd connaissance

Ces tentatives étant restées vaines, ils ont usé de la méthode de Heimlich, qui consiste en la pratique de fortes pressions dans le creux de l’estomac de la victime. Malheureusement, là encore la technique est restée sans effet. Privée d’oxygène, l’enfant a perdu connaissance, mais les militaires n’ont pas abandonné.


En dernier recours, le maréchal des logis-chef Richard L. a tenté de sortir l’aliment qui empêchait la victime de respirer et il y est parvenu, sauvant la vie de l’enfant. Très peu de temps après l’acte héroïque des gendarmes, le SMUR est arrivé sur place et a confirmé que leur action avait permis de sauver la fillette.