Somme : Ses proches lui confient leur chien, il le tue à coups de masse et l’enterre


Illustration. (photo Eric Sonstroem/Flickr)

Un homme âgé de 64 ans a tué un chien à coups de masse ce jeudi avant de l’enterrer. L’animal était celui de ses proches, qui lui en avait confié la responsabilité en leur absence.

Rocky était un springer âgé de 9 ans. Son propriétaire, Matthieu, ainsi que sa femme et ses deux enfants, se sont absentés ce jeudi de leur domicile situé à Friville-Escarbotin (Somme). Le chien a été confié au beau-père de ce dernier raconte le Courrier Picard.

L’homme âgé de 64 ans s’est retrouvé seul au domicile de la famille, en compagnie de Rocky. Le sexagénaire s’en est alors violemment pris à l’animal qui a été battu à mort, à coups de masse. Selon les explications de Matthieu, interrogé par le quotidien, son chien a aussi été pendu à l’aide d’un gilet appartenant à sa petite-fille, avant d’être à demi-enterré.

« Notre chien, c’était comme notre enfant »

A l’arrivée des gendarmes, le sexagénaire a tenu des propos incohérents et a été conduit en psychiatrie.

« On l’avait accueilli parce qu’il était à la rue. Avant cela on n’avait pas trop de rapport, on ne savait pas qu’il avait déjà été interné et qu’il était d’une grande cruauté », a expliqué Matthieu. « Notre chien, c’était comme notre enfant. Il avait été abandonné au refuge d’Oisemont et je l’en avais sorti le jour même de son arrivée », a-t-il aussi raconté.


Matthieu a déposé plainte et une enquête a été ouverte.