Strasbourg : «Je ne sers pas les Juifs», des restaurateurs portent plainte contre des livreurs Deliveroo


Illustration. (Adobe Stock)

Deux plaintes ont été déposées à Strasbourg (Bas-Rhin) après qu’un ou deux livreurs de la société Deliveroo ont refusé de prendre en charge les commandes de deux restaurants juifs. Une enquête a été ouverte.


La police recherche au moins un suspect après des comportements et des propos antisémites. Un livreur de la société Deliveroo s’est présenté dans un restaurant casher de Strasbourg ce jeudi, et a demandé quelle était la spécialité de l’établissement a raconté Me Raphaël Nisand, au quotidien Les Dernières nouvelles d’Alsace.

« Je ne sers pas les Juifs », a alors lancé le livreur, avant d’annuler sa prise en charge de la commande. Des faits similaires se sont déroulés dans un second restaurant casher peu après, sans que l’on sache s’il s’agit du même livreur. Les deux restaurateurs ont déposé plainte le soir même au commissariat.

De son côté, Me Raphaël Nisand a déposé plainte contre le ou les livreurs, mais également contre la société Deliveroo, au nom du Consistoire israélite du Bas-Rhin et du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA). Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale.

« C’est inquiétant de savoir que des livreurs ont ce type de réactions pour les restaurateurs comme pour les clients », a déploré l’avocat auprès de nos confrères.


Deliveroo ouvre une enquête interne

« Nous prenons cet incident très au sérieux et avons immédiatement décidé de mener notre propre enquête interne, pour tirer au clair ces circonstances », a réagi Deliveroo dans un communiqué.

« Si les faits tels qu’ils sont rapportés sont avérés, nous agirons et mettrons définitivement fin au contrat du livreur responsable » ajoute la société, précisant n’avoir « aucune tolérance pour les propos ou agissements antisémites, qui constituent un délit pénal » et « condamne tout acte de cette nature avec la plus grande fermeté ».