Strasbourg : Un chauffeur Uber visé par la plainte d’une étudiante pour agression sexuelle


Illustration. (Tero Vesalainen / Shutterstock)

L’entreprise Uber a indiqué avoir diligenté une enquête interne.

Une plainte a été déposée par une étudiante de 22 ans à l’encontre d’un chauffeur Uber. La plaignante y dénonce une agression sexuelle dont elle aurait été victime samedi soir, à Strasbourg (Bas-Rhin).

La jeune femme se trouvait dans le véhicule qui devait la raccompagner chez elle, lorsque son chauffeur lui aurait posé la main sur la cuisse et aurait tenté de l’embrasser, relate Le Parisien. Rapidement, l’enquête a permis d’identifier le mis en cause.

Dans une publication mise en ligne sur les réseaux sociaux, la plaignante a fait état de son agression qui se serait déroulée après que le chauffeur Uber a déposé ses amis, alors qu’elle se trouvait sur le siège passager avant. L’homme « a pris ma main, caressé ma cuisse puis la sienne. […] Arrivés chez moi, il tend sa bouche pour que je l’embrasse », a raconté l’étudiante en école d’infirmière.

Signalé via l’application

La jeune femme aurait alors utilisé la fonction pour signaler un problème directement dans l’application. La société Uber lui aurait conseillé de déposer plainte et lui aurait remboursé la course.


Le profil du chauffeur a été « temporairement désactivé, pendant la durée de l’enquête interne », selon la procédure prévue a indiqué Uber.