🇸🇾 Syrie : Des djihadistes français pourraient être rendus à l’EI en échange de prisonniers kurdes.

par Y.C.
Illustration.

Les forces kurdes en Syrie ont capturé de nombreux djihadistes. Plusieurs dizaines ont déjà été échangés avec des prisonniers kurdes détenus par l’EI, et ce depuis mi-avril.

Ce sont plusieurs dizaines de femmes et enfants qui ont déjà été échangés avec l’EI. Une quinzaine de familles ont déjà été livrées selon des informations de RMC. Au total ce sont 104 personnes qui ont été échangées selon un rapport confidentiel de l’ONU cité par cette même radio. À chaque fois, ils ont été transportés vers les dernières poches de l’EI, le long de l’Euphrate.

Il s’agit de familles indonésiennes, russes et marocaines. Aucun français pour l’instant n’a été rendu à l’EI, mais le cas pourrait bientôt se présenter selon RMC.

« S’ils sont libérés, ils récupèrent leur capacité de nous frapper. »

« On permet à l’Etat islamique de regagner en vivacité en lui permettant de retrouver certains de ces éléments. Tous ne sont pas dangereux mais certains le sont. S’ils sont libérés, ils récupèrent leur capacité de nous frapper. » explique deux avocats de femmes françaises détenues par les Kurdes.

Les autorités françaises n’ont pas donné suite aux questions de RMC et ont confirmé que les djihadistes français étaient « sous bonne garde », ajoutant que ces derniers seraient jugés sur place.

Les kurdes ont déjà mis en garde

Aucun procès n’a eu lieu pour l’heure. Les kurdes ont déjà prévenu qu’ils ne pourraient pas gérer tous les étrangers arrêtés en Syrie, comme nous l’ecrivions ce mois-ci.

Emilie Konig ou Adrien Guihal arrêté il y a quelques jours notamment, font partie des djihadistes français détenus par les kurdes, tout comme une soixantaine de français ainsi qu’une trentaine d’enfants.

Actu17.