Tarn : Déjà interpellé deux fois pour violences conjugales, il alerte les gendarmes qu’il a tué sa compagne


Illustration. (Adobe Stock)

Un homme de 34 ans a été placé en garde à vue à Carmaux (Tarn) ce mardi soir après s’être rendu dans une gendarmerie. Il s’est accusé du meurtre de sa compagne âgée de 62 ans. Cette dernière a été retrouvée sans vie.

Le suspect s’est présenté à une gendarmerie alors qu’il était ivre, vers 20h30. Il s’est accusé du meurtre de sa compagne explique France Bleu. L’homme de 34 ans a été placé en garde à vue différée. Le domicile du couple se situant en zone police, les gendarmes ont alerté les policiers qui se sont rendus sur place, avant de faire la macabre découverte.

La victime âgée de 62 ans a été retrouvée morte dans le logement. Les causes de son décès restent à définir. Cette dernière aurait été étouffée selon les premiers éléments. Une autopsie va être pratiquée. L’enquête a été confiée au commissariat.

Il devait être jugé deux fois début 2022

Le tueur présumé est déjà connu de la police et la justice. Placé en garde à vue le 23 juillet dernier pour des faits de violences conjugales, il devait être jugé le 10 janvier prochain indique Ouest France. Il avait de nouveau été interpellé et placé en garde à vue le 16 août dernier pour les mêmes raisons, et devait comparaître devant le tribunal correctionnel pour cette nouvelle affaire, le 7 février.

102 femmes et 23 hommes ont été tués par leur conjoint ou ex-conjoint en 2020, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, contre 146 cas en 2019.