Tarn : Un automobiliste perd le contrôle de sa voiture et s’encastre dans le mur d’une école


Un automobiliste a perdu le contrôle de sa voiture qui s'est encastrée dans le mur de l'école L'école Louisa-Paulin à Saint-Sulpice-la-Pointe. (photo Twitter / @raphbernardin)

Un accident de la circulation, qui s’est produit sur la commune de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), a causé d’impressionnants dégâts. Par chance, seul le conducteur du véhicule impliqué a été légèrement blessé.

Un automobiliste, qui venait de quitter une station-service, a perdu le contrôle de son véhicule en voulant couper un rond-point, ce mardi vers 15h30 à Saint-Sulpice-la-Pointe. La BMW noire a foncé tout droit dans l’école Louisa-Paulin, située sur l’avenue des Terres Noires, rapporte La Dépêche.

Les barrières de protection des piétons et la clôture de l’établissement scolaire ont été détruites, tout comme le mur d’une salle de classe. Le choc a été si violent que toute l’aile de ce bâtiment semble avoir bougé. La présence de fissures a, en effet, été constatée le long des murs.

Par chance, la pièce était vide au moment de l’accident. Les écoliers se trouvaient dans une autre partie de l’établissement. Un drame a sans doute été évité.

Le conducteur, un jeune homme domicilié sur la commune, souffre de légères commotions et se trouvait seul à bord. Il a été pris en charge par les secours et transporté aux urgences du centre hospitalier de Lavaur, pour y subir des examens.


Le maire de la commune a publié des photos de cet accident impressionnant. Il s’est dit « profondément attristé » par cet événement, ajoutant qu’il déplore « ce type de comportement individuel ».

« Cette partie du bâtiment est condamnée jusqu’à ce qu’une expertise puisse avoir lieu. Mais l’accueil des enfants, prévu dans le cadre du plan de reprise suite au déconfinement, pourra être maintenu dans l’autre partie de l’établissement », a indiqué la mairie, précisant qu’une cellule de soutien psychologique serait mise en place par l’Education Nationale, dès ce jeudi.

Adrien Berguin, le père d’une élève de 6 ans, a également publié des photos de l’accident sur les réseaux sociaux, et s’interroge sur l’« état du conducteur avant l’accident ».


 

L’école Louisa-Paulin accueille en temps normal jusqu’à 400 élèves. Actuellement, seule une centaine d’écoliers sont présents en raison de la reprise progressive des cours. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie pour déterminer les causes de l’accident.