Terrorisme : 43 djihadistes condamnés en France sortiront de prison en 2020 annonce Nicole Belloubet


Nicole Belloubet le 28 août 2019. (©PHOTOPQR/LE PARISIEN/Maxppp)

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a donné cette précision au micro de RTL ce lundi matin.


43 personnes condamnées pour terrorisme seront libérées en 2020 a annoncé la ministre de la Justice ce lundi matin, ajoutant qu’une « soixantaine » doivent être remis en liberté en 2021. La Garde des sceaux a précisé également que d’ici 2023, ils devraient être 300 détenus condamnés pour terrorisme à retrouver la liberté.

Concernant leur suivi après leur libération, Nicole Belloubet a rappelé que les personnes dans ce cas « font l’objet d’une double mesure : un contrôle judiciaire qui fait qu’ils sont pris en charge à leur sortie et des mesures administratives de surveillance ». « Les services de renseignement les suivent de manière très précise », a ajouté la ministre.

Alors que certains élus de droite proposent d’étendre la détention de sûreté aux terroristes, Nicolas Belloubet a indiqué qu’elle était déjà appliquée dans certains cas. « La détention de sûreté existe pour les détenus pour terrorisme condamnés pour assassinat. C’est un nombre limité de personnes. Nous pouvons sans doute progresser pour garantir la sécurité des Français et en même temps veiller à l’équilibre de la Constitution », a-t-elle déclaré.

En janvier dernier, Flavien Moreau a été libéré de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne). Âgé de 32 ans, il avait été le premier djihadiste français a être condamné par la justice pour s’être rendu en Syrie.