Terrorisme : Barcelone en état d’alerte pour un risque d’attentat.


Photo Remy Buisine ©

Les autorités espagnoles craignent que Barcelone soit la cible d’un attentat terroriste. Un homme est recherché.

État d’alerte dans la capitale catalane ce lundi 24 décembre. Au départ de cette information, un message d’avertissement des autorités américaines pour les fêtes de fin d’année.

« Espagne : faites preuve d’une prudence accrue dans les zones où il y a des mouvements de véhicules y compris des bus, dans la zone des Ramblas de Barcelone à Noël et au premier de l’An », a écrit le bureau des affaires consulaires du Département d’Etat américain dimanche sur son compte Twitter.

« Des terroristes pourraient commettre une attaque (…) et cibler des zones touristiques, de transports ou autres zones publiques » est-il précisé dans ce communiqué.

La police régionale confirme la menace

Un avertissement confirmé par la police régionale. Les « Mossos d’Esquadra et le reste des forces de police travaillent sur cette menace », a affirmé lundi sur la radio locale Rac1 le responsable régional de l’Intérieur en Catalogne, Miquel Buch.


Un suspect marocain recherché

Selon le quotidien espagnol El Pais, la menace serait encore plus précise puisqu’un individu de nationalité marocaine, âgé de 30 ans, titulaire d’un permis pour conduire des cars, est recherché par la police.

Le quotidien catalan El Periodico de Catalunya affirme de son côté que les Mossos d’Esquadra ont diffusé une note interne évoquant la possibilité qu’un individu fonce dans la foule au volant d’un autobus, à Barcelone. Des informations que la police n’a pas confirmées pour l’heure, évoquant toutefois « un renforcement ponctuel des mesures de sécurité dans les zones de grande affluence ».

15 personnes tuées dans les attaques en Catalogne en 2017

L’Espagne reste au niveau 4 sur 5 de son alerte terroriste. Le 17 août 2017, un terroriste avait foncé dans la foule de la Rambla de Barcelone avec une camionnette, tuant 14 personnes, en blessant des dizaines d’autres.

Ses cinq complices avaient quelques heures plus tard, foncé dans la foule avec une voiture, à Cambrils, poignardant des passants dans la rue. Une femme avait été tuée, plusieurs personnes blessées.

Les cinq terroristes ont été abattus, tout comme l’auteur de l’attaque de la Rambla. Le double attentat avait été revendiqué par l’EI.