🇫🇷 Terrorisme : L’ADN de Jawad Bendaoud découvert sur l’adhésif du bouton-poussoir d’une ceinture d’explosif.

par Y.C.

Jawad Bendaoud, le « logeur » de terroristes, aurait peut-être participé à la confection de ceintures d’explosif utilisées lors des attentats du 13 Novembre 2015.

C’est une révélation faite peu avant le procès de Jawad Bendaoud et de deux autres co-accusés qui doit se tenir ce mercredi au Tribunal Correctionnel de Paris.

Un rebondissement inattendu

Jamais, cet élément d’enquête issu des constatations de la Police Technique et Scientifique (PTS) n’avait été rendu public. Paris Match a publié l’extrait du procès-verbal sur lequel figurent des informations exclusives. L’ADN de Jawad Bendaoud, le « logeur » de Saint-Denis, a été relevé sur un rouleau  d’adhésif orange, mélangé à l’ADN du « cerveau » des attentats du 13 novembre 2015, Abdel Hamid Abaaoud. De plus, l’ADN de Jawad Bendaoud a été également relevé sur de l’adhésif entourant un bouton-poussoir d’une ceinture d’explosif.

Extrait du procès-verbal. DR.

Il pourrait être poursuivi pour « acte terroriste »

Ces éléments pourraient faire basculer le déroulement du jugement car Jawad Bendaoud est poursuivi actuellement pour « recel de malfaiteurs criminels », sans référence à du terrorisme.

Actu17.