🇫🇷 #Terrrorisme 32 attentats déjoués, 625 armes saisies : le bilan de l’état d’urgence.

par Y.C.

L’etat d’urgence prend fin ce mercredi pour être remplacé par une nouvelle loi antiterroriste. L’occasion pour Gérard Collomb de détailler le bilan de ces deux années d’application du dispositif de sécurité d’exception.

Attaques terroristes déjouées : 32.
Le Ministre de l’Intérieur a annoncé : « les services de sécurité ont réussi à déjouer pas moins d’une trentaine d’attentats dont 13 cette année soit grâce à des renseignements venus de l’étranger, soit grâce à des mesures spécifiques liées à l’état d’urgence ».

Perquisitions administratives menées : 4457.
En situation d’état d’urgence, le Préfet peut accorder aux forces de l’ordre de conduire ces perquisitions sans l’intervention d’un juge.

Armes à feu saisies : 625.
Lors de ces perquisitions, les policiers et gendarmes ont procédé à plusieurs centaines de saisies d’armes à feu, notamment 78 armes de guerre telles que des fusils d’assaut ou encore des lance-roquettes.

Enquêtes judiciaires ouvertes après des saisies administratives : 998.
Près de mille procédures administratives ont été par la suite « judiciarisées » conduisant 646 mis en cause à être placés en garde à vue et à faire l’objet d’investigations judiciaires.

Personnes assignées à résidence : 752.
Ces individus assignés à résidence administrativement (soit par le Ministre de l’Intérieur, soit par les Préfets, ndlr) sont des personnes « dont l’activité est dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics ».

Lieux de culte fermés : 19.
Sur ces 19 lieux de cultes, 11 sont actuellement toujours clos. Ce sont des mosquées ou encore des salles de prières. Gérard Collomb a toutefois concédé : « Avec la fin de ce régime d’exception (l’Etat d’Urgence, ndlr), certaines vont pouvoir rouvrir ».

Actu17.