🇺🇸 Texas : Dimitrios Pagourtzis, 17 ans, est l’auteur de la tuerie à Santa Fe. Il a tué 10 personnes et blessé 10 autres.

par Y.C.

Il est décrit comme un adolescent calme et solitaire par ses camarades. Dimitrios Pagourtzis est un étudiant du lycée à Santa Fe (Texas), où il a commis un massacre. Il risque la peine de mort.

Dimitrios Pagourtzis est l’adolescent de 17 ans qui a ouvert le feu ce vendredi matin dans un lycée de Santa Fe, vers 8 heures. Il est entré dans le lycée habillé d’un long manteau noir dans lequel il avait dissimulé un fusil de chasse et un revolver, deux armes à feu appartenant à son père. Le tueur a ouvert le feu sur des élèves dans une classe.

La police a expliqué que l’auteur du massacre avait laissé des engins explosifs sur sa route, mais qu’ils n’ont pas explosé.

Inculpé pour meurtres, les enquêteurs tentent de déterminer le ou les motifs qui ont poussé Dimitrios Pagourtzis à commettre ce massacre, passible de la peine de mort au Texas.

Le tueur avait prévu de se suicider

Les premiers éléments découverts sur le téléphone portable du tueur, montrent que ce dernier avait prévu de se suicider après la tuerie a précisé le gouverneur républicain du Texas Greg Abbott. Mais l’adolescent s’est rendu après un échange de coups de feu avec la police

Les camarades du tueur ont révélé que ce dernier jouait dans l’équipe B de football américain de ce même lycée. « Les entraîneurs le harcelaient et l’insultaient », a déclaré un lycéen à une chaîne de télévision locale. Des propos toutefois minimisé par un autre camarade, « rien de sérieux » selon lui. Dimitrios Pagourtzis est décrit comme calme, restant dans son coin.

Un tshirt « Born to kill » et une arme à feu sur Facebook

Sur sa page Facebook, désactivée depuis quelques heures, Dimitrios Pagourtzis avait posté la photo d’un t-shirt noir où il était marqué « Born to kill » (« né pour tuer »). Une arme de poing et un couteau était aussi visible sur une photo de son compte Instagram. Pour le gouverneur, il s’agissait des « seules signes avant-coureurs ». L’adolescent n’était pas connu des autorités.

Autres photos postées par Dimitrios Pagourtzis, celles d’un imperméable frappé de plusieurs emblèmes nazis, symbole qui selon lui décrivait le « courage », ainsi qu’une faucille et un marteau décrit par ce dernier comme le symbole de la « rébellion ».

Dimitrios Pagourtzis suivait sur Instagram, plusieurs comptes dédiées aux armes à feu. A noter qu’au Texas, la possession d’arme ne nécessite ni permis, ni vérification des antécédents ou enregistrement de l’arme. Le Texas est également devenu le huitième État américain à autoriser le port d’armes à l’intérieur des universités, le 1er août 2016.

Deux selfies du tueur, Dimitrios Pagourtzis, posté sur les réseaux sociaux.

10 morts et 10 blessés

Le bilan de la tuerie de Santa Fe est pour l’heure de 10 morts et 10 blessés.

Il y a seulement trois mois, 17 personnes décédaient ainsi sous les balles d’un tireur de 19 ans dans un lycée de Parkland, en Floride, le massacre déclenchant une mobilisation nationale pour demander notamment de limiter l’accès aux armes à feu.

Actu17.