TGV visé par des tirs à Marseille : treize impacts relevés sur le train, une enquête ouverte

Plusieurs impacts de balle ont été relevés sur le TGV.

Un TGV a été la cible de nombreux tirs d’arme à feu peu avant son entrée en gare Saint-Charles à Marseille, ce mercredi soir. Une enquête a été ouverte et plusieurs suspects sont en fuite.

Les faits ont eu lieu peu après 21 heures ce mercredi soir. Un TGV a été la cible de tirs peu avant son entrée en gare Saint-Charles selon nos informations, confirmant celles de RTL.

Dans un communiqué ce jeudi soir, le procureur de la République de Marseille indique que « treize impacts non traversant sur six voitures distinctes dont deux vitres étoilées sur deux voitures distinctes », ont été relevés. Il n’y a heureusement aucun blessé à déplorer parmi les passagers.

La SNCF a confirmé qu’elle avait déposé une plainte et qu’« une à deux baies vitrées de voitures du TGV », ont été fissurées par ces tirs. Selon nos informations, le conducteur d’un second TGV qui est passé au même endroit quelques instants après les faits, a constaté « un flash » qui pourrait être le ricochet d’un tir, toujours selon nos informations. Il n’y a néanmoins pas eu de dégât constaté sur ce second train.

Les auteurs en fuite

Selon les premiers éléments, les coups de feu ont été tirés à la sortie du tunnel se trouvant à hauteur du boulevard Henri-Barnier (15e), par plusieurs individus. Sur place, les policiers n’ont trouvé aucun suspect, ni aucun projectile.

Une enquête du chef de « dégradations de bien public par moyen dangereux pour les personnes » a été ouverte ajoute le parquet. « L’enquête est en cours pour identifier la nature de l’arme ainsi que le ou les auteurs » précise-t-on. Les investigations ont été confiées aux policiers de la sûreté départementale. La SNCF note qu’il s’agit d’un fait « rarissime ».