Toulon : Un incendie se déclare à bord d’un sous-marin nucléaire à l’arrêt


Le port militaire de Toulon. (Illustration/wikimedia)

Un incendie s’est déclaré à bord d’un sous-marin nucléaire de l’armée française ce vendredi matin à Toulon (Var), alors qu’il était en révision.

De la fumée s’est dégagée de la base navale de Toulon ce vendredi matin vers 10h30. Elle provenait d’un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA), « Perle », au bassin en zone Missiessy, dans lequel un incendie s’est déclaré précise France Bleu. Le navire a été entièrement évacué.

Dans un communiqué, la préfecture a indiqué que le sous-marin ne contenait « aucun combustible nucléaire à bord, celui-ci ayant été retiré dans le cadre de l’arrêt technique ». De plus, il n’y avait aucune arme à bord. Le navire de guerre faisait l’objet de réparations par Naval Group, sur un chantier d’entretien.

Aucun blessé n’est à déplorer

« Une ‘Interruption pour entretien et réparation’ dure plusieurs mois. Cela permet de redonner vie au bâtiment. Il s’agit de la 19e IPER et la dernière pour un SNA de la classe Rubis : les sous-marins seront remplacés par des Barracuda », a expliqué la préfecture maritime de la Méditerranée, citée par Le Figaro.

« Il n’y avait pas de combustible nucléaire à bord, pas d’armes, aucune batterie n’était chargée. Il n’y a aucune fumée radioactive », a ajouté la préfecture. L’intervention des marins-pompiers de Toulon et de ceux du Var ont été nécessaires. Par ailleurs, aucun blessé n’est à déplorer.