Toulouse : 2 hommes réduits en esclavage dans un camp de gens du voyage, libérés par la police


Illustration. (PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP)

Les deux hommes, des ressortissants portugais, étaient retenus prisonniers dans le camp.

La police est intervenue ce mercredi dans un camp de gens du voyage situé dans le quartier de Saint-Martin-du-Touch, à Toulouse (Haute-Garonne). Les policiers ont libéré deux Portugais séquestrés depuis plusieurs jours dans une caravane, et réduits à l’état d’esclaves.

Ils parviennent à subtiliser un téléphone

Les contours précis de cette affaire n’ont pas été communiqués. Toutefois, ils ont vraisemblablement pu alerter les autorités en subtilisant un téléphone portable sur le campement. C’est ainsi que l’une des deux victimes a pu alerter sa famille au Portugal, qui a elle-même prévenu la police française, relate Actu Toulouse.

Les enquêteurs n’ont pas eu de mal à géolocaliser le téléphone, qui bornait au sein du camp.