🇫🇷 Toulouse : 2 policiers municipaux très violemment attaqués lors du contrôle d’une brasserie.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Couteaux, revolver et soupière brûlante : leur intervention pour mettre fin à un tapage ne s’est pas déroulée comme prévue.

Vendredi vers 20h30, un équipage de la Police Municipale a constaté un attroupement et un tapage devant le « Café Oriental », situé rue Gatien-Arnoult à Toulouse. Les policiers ont procédé au contrôle du commerce mais celui-ci a dégénéré dans des proportions inattendues.

Plusieurs manquements

Après avoir invité les clients à faire moins de bruit, les policiers ont contrôlé la brasserie. Ils ont constaté des manquements à l’hygiène et des problèmes de respect des règles administratives.

Un contrôle sous haute-tension

Des clients ont tenté d’interférer dans l’intervention de police et le gérant a perdu son calme. L’homme, âgé de 54 ans, a insulté les agents. Son frère, âgé de 63 ans, s’est interposé lorsque les policiers ont commencé à prendre des photos pour assoir leurs constatations.

Les fonctionnaires tentent de quitter les lieux

Vu la tension extrême qui régnait alors sur place, et leur incapacité à calmer les ardeurs des personnes présentes, les deux policiers ont tenté de quitter le commerce. C’est à ce moment-là qu’un déferlement de violence s’est abattu sur eux.

Attaques au couteau

Le frère du gérant a soudainement empoigné un policier par son gilet pare-balles et l’a secoué. Le fonctionnaire est parvenu à se soustraire à l’emprise du sexagénaire et les deux agents ont tenté de s’enfuir.

Le gérant a alors ceinturé l’un d’entre eux, tandis que son frère venait de se saisir d’un couteau. Les policiers sont parvenus à se dégager et à le désarmer, mais il a récupéré un second couteau. Une nouvelle fois, il a été mis en échec.

Tentative de vol d’un revolver

L’un des protagonistes est parvenu à mettre la main sur le revolver d’un policier, mais n’est pas arrivé à ôter son cran de sûreté. Dans un violent échange de coups, les fonctionnaires ont pu le désarmer.

Une soupière brûlante

Dans la lutte, un individu a renversé une soupière pleine de soupe bouillante sur l’un des deux policiers.

Des renforts arrivent

Un quart d’heure après le début des hostilités, les agents ont voulu interpeller les deux assaillants. Le quinquagénaire a alors harangué la foule pour l’inciter à s’interposer pendant sa fuite. Dans le même temps, son frère s’est retranché dans le commerce et a tenté de s’attaquer aux fonctionnaires armé d’un gros cadenas.

Heureusement pour les deux agents, des renforts sont arrivés. Un chien policier de la brigade canine a permis le désarmement du sexagénaire. Les deux frères ont été finalement interpellés et placés en garde à vue, rapporte La Dépêche. Une enquête a été ouverte et les policiers ont déposé plainte.

Actu17.