Toulouse : Il klaxonne et frappe un conducteur qu’il juge trop lent, c’était une patrouille de la BAC


Illustration Actu17 ©

La voiture devant lui n’allait pas assez vite. Un conducteur s’est emporté. Et après avoir klaxonné, il a frappé le chauffeur qu’il estimait trop lent. Il s’agissait d’un policier en service.

Il est important de toujours garder son calme au volant. Cet homme devrait cette fois retenir la leçon. Un jeune conducteur circulait dans le quartier des Minimes à Toulouse (Haute-Garonne) ce mardi après-midi lorsqu’il s’est retrouvé derrière un véhicule qui n’avançait pas assez vite à son goût.

Le jeune homme de 27 ans s’est mis à hurler tout en klaxonnant, puis s’est collé au pare-chocs raconte 20 minutes. Le conducteur devant lui s’est ensuite arrêté après un dos-d’âne, provoquant la colère du jeune chauffeur.

Plusieurs coups de poing

Il est alors descendu de sa voiture et a tapé sur le second véhicule, avant de se retrouver en face de l’un des occupants. Ce dernier a esquivé deux coups de poing mais en a reçu deux autres. L’agresseur a alors découvert qu’il se trouvait face à un policier de la brigade anticriminalité (BAC), en service, qui était avec ses collègues dans une voiture de police banalisée.

Le mis en cause a immédiatement été interpellé et placé en garde à vue. Bien connu des services de police, il a été déféré et devait être jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Toulouse ce jeudi après-midi.