🇫🇷 #Toulouse Jetée d’une voiture roulant à vive allure, la chatonne de 3 mois a plusieurs fractures.

Illustration

Une chatonne a été jetée d’une voiture qui roulait à vive allure, sur la rocade de Toulouse. L’animal a été retrouvé avec plusieurs fractures raconte France Bleu.

Chaque été, c’est la même histoire. Des animaux sont abandonnés sur les bords des routes ou en pleine forêt par leur propriétaire. 100.000 sur toute l’année, 60.000 rien qu’en été.

L’abandon volontaire d’un animal est pourtant reconnu comme un acte de cruauté puni par le Code pénal mais cela n’empêche pas les maîtres de ces animaux de se débarrasser d’eux. C’est ce qui est arrivé le 27 juillet dernier à Nounette, une petit chatte de 3 mois et demi.

Jetée de la voiture à vive allure

Une chatonne aux couleurs sable et blanc encore un peu groggy qui traîne ses pattes 10 jours après ce qui lui est arrivé. « Elle a été jeté d’une voiture, en roulant, au niveau de la sortie 18 Montaudran sur le périphérique toulousain dans le sens Balma Ramonville.

Le conducteur a ensuite repris la rocade direction Montpellier » explique Gaëlle Le Chartier de l’association Cha’Mania, c’est elle qui est allée récupérer la petite chatte sur le bord de la route.

« Derrière, elle a été percutée par une autre voiture donc elle ne tenait pas debout, elle rampait, et à première vue il n’y avait que des égratignures sur les pattes ».

Trois fractures au niveau du bassin

Amenée chez un vétérinaire, on constate qu’à l’intérieur de son corps, tout était cassé : la chatonne a trois fracture au niveau du bassin. Pour la remettre sur pied, on lui prescrit des antibiotique et on lui fait faire de la cageothérapie.

« Elle est enfermée dans une cage avec litière, des jouets, à boire, à manger et de quoi dormir, pour éviter qu’elle saute et qu’elle ne bouge trop, de manière à ce que tout se remette correctement dans son corps ».

Pour Brigitte, chez qui Nounette est en convalescence, c’est toujours l’incompréhension. « C’est quand même simple d’appeler une association, un refuge et de dire qu’on ne veut plus de son animal pour plusieurs raisons, mais de là à le jeter par une fenêtre sur la route, en conduisant. Il y a un non-respect de l’animal qui est évident ».

http://bit.ly/2hAWVIW