Toulouse : Le voleur de voiture fonce sur les policiers plusieurs fois, ils font feu à onze reprises

Illustration. (Thierry Lindauer/Photo PQR/La Montagne/Maxppp)

Selon nos informations, les policiers ont ouvert le feu à onze reprises sur un chauffard qui leur a foncé dessus plusieurs fois et a percuté leurs véhicules, dans la nuit de dimanche à lundi, à Toulouse (Haute-Garonne). Ce dernier venait de dérober une voiture dans une concession automobile. Il a été blessé par balle et arrêté. Sa complice présumée a été interpellée peu après.

Deux suspects interpellés, dont l’un neutralisé par balle et deux policiers blessés. C’est le bilan d’une dangereuse intervention des forces de l’ordre la nuit dernière à Toulouse. Un chauffard leur a foncé dessus à plusieurs reprises avant d’être interpellé a appris Actu17, confirmant une information de La Dépêche. Les policiers ont été alertés vers 1 heure par l’alarme de la concession automobile Toyota située rue Nicolas-Louis-Vauquelin dans le sud-ouest de Toulouse.

Rapidement sur place, un premier équipage de police aperçoit deux individus dans une voiture qui est exposée dans la concession. L’homme au volant démarre brutalement et fonce délibérément sur les fonctionnaires. « Les policiers ont réagi immédiatement et ont tiré à quatre reprises », informe cette même source. Le voleur ne s’arrête pour autant et poursuit sa fuite en détruisant le grillage d’enceinte de la société, pour se frayer un passage.

Un véhicule de la brigade anticriminalité (BAC) arrive en renfort. Le fuyard est repéré juste après alors qu’il vient de déposer sa passagère devant une Renault Twingo. Les forces de l’ordre les surprennent et la jeune femme décide de fuir en courant. Comprenant qu’il est coincé, le conducteur tente d’échapper à son interpellation et fonce une nouvelle fois sur les policiers qui font feu à sept reprises. Le chauffard appuie sur l’accélérateur et percute les deux véhicules de police qui se sont lancés à sa poursuite. « Il était déterminé à prendre la fuite coûte que coûte », expose notre source.

Elle revient chercher la voiture, les policiers l’interpellent

Le fuyard a été stoppé à l’aide d’un stop-stick (une herse, ndlr) sur l’avenue de Tabar. Interpellé, cet homme de 31 ans présentait une blessure par balle au niveau du genou. « Malgré sa blessure, il a continué à mettre la vie des policiers en danger », déplore une source policière. Le suspect a été conduit à l’hôpital sous surveillance et ses jours ne sont pas en danger.

Des policiers étaient restés discrètement à proximité de la Renault Twingo. La complice présumée du trentenaire, âgée de 22 ans, est revenue chercher la voiture un peu plus tard et a été interpellée puis placée en garde à vue. Le conducteur sera lui interrogé dès que son état de santé le permettra. Les deux mis en cause étaient jusqu’ici inconnus des services de police.

Deux policiers ont aussi été blessés au cours de cette intervention, lorsque leur véhicule a été percuté par celui du fuyard. Un arrêt de travail d’une semaine leur a été prescrit à l’hôpital. La direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) est en charge de l’enquête.