🇫🇷 #Toulouse Les policiers sauvent la vie d’un dealer qui allait chuter du 10ème étage en prenant la fuite.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les policiers de la BAC de Toulouse ont risqué leur vie pour sauver un trafiquant de stups qui tentait de leur échapper.

INFO ACTU17. Les faits se sont déroulés lundi 20 novembre dans l’après midi à Toulouse. Les effectifs de la Brigade Anticriminalité (BAC) ont été informés de la présence d’une quantité de drogue dans un appartement abritant probablement un trafic, au sein de la cité sensible La Reynerie.

Une belle prise… qui a failli virer au drame

Les policiers se sont rendus sur place et  ont découvert dans l’appartement des produits stupéfiants et du matériel de conditionnement. Deux hommes se trouvaient également dans le logement situé au 10ème étage d’un immeuble de la cité. Si le premier a été rapidement interpellé, le second a pris la fuite… par les toits.

Course-poursuite à 40 mètres au-dessus du vide

Le second suspect est directement sorti  par la porte-fenêtre et, pour échapper aux policiers, a sauté de balcon en balcon au 10ème étage. Lorsque le fuyard a voulu descendre à l’étage inférieur par la façade du bâtiment, il s’est retrouvé en mauvaise posture. D’après une source proche de l’affaire, le trafiquant, défavorablement connu de la police, s’est suspendu dans le vide sans pouvoir atteindre le balcon inférieur. Il a hurlé qu’il ne « pouvait plus tenir » et implorait leur aide, tout en ne se tenant plus qu’à une seule main.

Les policiers lui viennent en aide, au péril de leur vie

Les fonctionnaires de la BAC se sont penchés dans le vide par-dessus le balcon pour remonter le fuyard in extremis avant qu’il ne chute de 40 mètres. Non sans efforts, ce dernier a été hissé sur le balcon et interpellé.

Une belle affaire

Selon nos informations, la perquisition a permis la saisie de 2,5 kg de résine de cannabis, 1,5 kg d’herbe et 54 grammes de cocaïne. Ainsi qu’une compteuse à billets et du matériel de conditionnement. Les individus ont été placés en garde à vue. L’enquête se poursuit.

Actu17.