Toulouse : Pour fuir la police, le voleur se jette dans la Garonne en pleine nuit et frôle la mort


Illustration. (Pixabay)

Le jeune homme n’a pas hésité à plonger dans les eaux à moins de 10°C de la Garonne pour échapper aux policiers.


Ils n’ont eu qu’à l’attendre de l’autre côté du fleuve pour le cueillir, dans un bien mauvais état. Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) de Toulouse (Haute-Garonne) ont été appelés pour intervenir sur trois voleurs qui visaient les véhicules en stationnement, à hauteur de la route d’Espagne.

À la vue des fonctionnaires, le trio de « roulottiers » a été pris de panique. L’un est parvenu à s’enfuir en courant, un autre a été interpellé sur place et le troisième a eu la mauvaise idée de plonger dans la Garonne, relate actuToulouse.

Blessé aux jambes et en hypothermie

C’est ce dernier, âgé de 18 ans, qui a failli mourir cette nuit-là. Pour éviter de se faire attraper par les policiers, il est passé par-dessus un parapet et s’est blessé en chutant de plusieurs mètres avant de sauter dans le fleuve.

Les eaux froides et tourmentées de la Garonne ont bien failli avoir raison du jeune homme. Malgré la difficulté, il s’est accroché et a réussi à atteindre la berge opposée. Mais les fonctionnaires l’y attendaient et il a été interpellé immédiatement. Le jeune homme, blessé aux membres inférieurs et en hypothermie, a été examiné par un médecin avant d’être placé en garde à vue.


Un autre voleur n’a pas eu sa chance

Il est un autre voleur, âgé de 17 ans, qui n’a pas eu la même chance. Dans la nuit du 2 au 3 novembre dernier, l’auteur du cambriolage d’une boutique SFR de Muret avait tenté de fuir les gendarmes en plongeant lui aussi dans la Garonne. Malheureusement, le corps sans vie de cet adolescent avait été retrouvé quelques semaines plus tard, à 150 km en aval.