🇫🇷 Toulouse : Un armurier du Ministère de l’Intérieur, suspecté d’avoir participé à un trafic d’armes, mis en examen et incarcéré.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

L’employé du Secrétariat Général pour l’Administration du Ministère de l’Intérieur (SGAMI) a été mis en examen.

Un armurier du SGAMI Sud, près de Toulouse, qui travaillait donc au service des policiers et gendarmes de son secteur, fait partie des suspects interpellés dans le cadre d’une enquête sur un vaste trafic d’armes.

L’armurier incarcéré

Le suspect, qui est poursuivi pour « détournement par agent d’un dépôt public et infractions sur la législation sur les armes », a été mis en examen et incarcéré. Il aurait détourné plusieurs dizaines d’armes et en aurait fait bénéficier d’autres personnes.

Un réseau démantelé

Dans le courant du mois de juin, environ 700 armes – dont des armes de guerre – avaient été saisie lors du démantèlement d’un réseau de trafic d’armes chez des collectionneurs. Quatre personnes sont poursuivies dans ce dossier mené sous l’autorité de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes, rapporte DNA.

Actu17.