Toulouse : Un chauffeur Uber soupçonné de convoyer de la drogue depuis Paris


Illustration. (Tero Vesalainen / Shutterstock)

L’homme, un ancien athlète originaire de la région parisienne âgé d’une cinquantaine d’années, est soupçonné par la justice d’avoir transporté de la drogue de Toulouse vers Paris à plusieurs reprises en utilisant sa voiture professionnelle.

L’affaire a débuté le 3 août dernier, lorsque des douaniers ont contrôlé ce chauffeur de VTC travaillant pour Uber, non loin du péage autoroutier de Montauban (Tarn-et-Garonne). L’homme circulait à bord de son Opel avec un passager.

Des milliers d’euros saisis

Bonne pioche pour la douane : les fonctionnaires ont mis la main sur 20 000 euros en espèces cachés sous un siège, relate La Dépêche. Mais ce n’est pas tout, ils ont trouvé plus de 3 000 euros et 3 grammes de résine de cannabis dans la sacoche du passager, 1 250 euros en espèces dans sa valise et 1 000 euros dans la sacoche du chauffeur. Ce dernier s’apprêtait à faire retour vers Paris après un court séjour à Toulouse.

Des convois de cocaïne ?

Les deux suspects ont été remis aux policiers du SRPJ de la ville rose et l’enquête a révélé que le chauffeur aurait effectué au moins trois allers-retours, Paris-Toulouse, pour environ 1 000 euros le trajet. Mais les enquêteurs soupçonnent surtout le chauffeur Uber de transporter de la cocaïne contre rémunération.

Des déclarations contradictoires

Les auditions du passager et du conducteur diffèrent du tout au tout. Ce dernier nie en bloc les accusations et a affirmé qu’il n’était pas au courant que le passager possédait de la drogue.


Quant à celui-ci, il accuse le chauffeur de faire remonter l’argent sur la capitale, selon une méthode bien organisée. D’après ses dires, il aurait un rôle actif au sein du réseau, relate le quotidien régional.

L’enquête se poursuit, tandis que le chauffeur a été mis en examen et placé en détention provisoire.