Toulouse : Un homme braque une arme sur les policiers de la BAC à plusieurs reprises


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/Ip3 Press/Maxppp)

Après avoir pointé à plusieurs reprises une arme sur les policiers qui tentaient de l’arrêter, l’homme s’est rebellé et a frappé l’un des fonctionnaires en plein visage. Il a été condamné ce lundi par le tribunal correctionnel.


Le sang froid des policiers de la BAC de Toulouse (Haute-Garonne) a été précieux lors de cette intervention. Les forces de l’ordre ont reçu un appel au « 17 » vers 01h30 dans la nuit de samedi à dimanche, pour un homme qui exhibait une arme de poing sur le boulevard de Larramet, devant un immeuble, raconte La Dépêche.

Une patrouille à bord d’un véhicule sérigraphié est arrivée sur les lieux. Le suspect a rapidement pris la fuite avant de se retrouver… face aux policiers de la BAC. Il a sorti une arme qu’il a pointé sur les fonctionnaires. Ces derniers n’ont pas ouvert le feu.

L’homme s’est ensuite placé sous un porche, avant de poursuivre sa fuite. A plusieurs reprises, il a braqué les policiers puis a finalement jeté son arme. Il a été rattrapé un peu plus loin et s’est rebellé, donnant un coup de poing au visage de l’un des fonctionnaires. L’agresseur a été placé en garde à vue. Son arme a été retrouvée par terre, il s’agissait en fait d’un jouet qu’il était difficilement possible de différencier d’une arme réelle.

Bien connu des services de police, le mis en cause âgé de 26 ans a été déféré et jugé au tribunal correctionnel ce lundi. Il a été condamné à 12 mois de prison dont six mois avec sursis. L’homme a également écopé d’une interdiction de paraître en Haute-Garonne.