Tours : Arrêté avec un cocktail Molotov et des pierres durant la manifestation des Gilets jaunes, il est relaxé.


Illustration. (photo studios.dcpj_media Instagram ©)

Un homme de 23 ans a été jugé ce lundi matin après avoir été interpellé samedi avec un cocktail Molotov et des pierres, qui se trouvaient dans son sac à dos.


Le prévenu était jugé ce lundi par le tribunal correctionnel de Tours (Indre-et-Loire), pour participation à un regroupement formé en vue de commettre des violences. L’homme avait été interpellé ce samedi vers 16 heures, lors de la manifestation des Gilets jaunes.

Trouvé porteur d’un cocktail Molotov mais également de 6 pierres et de plusieurs appareils photos, il a été placé en garde à vue.

Il évoque la peur d’être malmené par la police

Pour se justifier devant le tribunal, le prévenu, Johnny, a déclaré qu’il voulait se servir de ces armes si « on l’attaquait », ajoutant qu’il craignait être malmené par la police raconte France Bleu.

Les enquêteurs ont par ailleurs découvert deux SMS pour le moins inquiétants sur son téléphone. Les messages qui venaient de l’un de ses amis appelaient à « niquer du flic » et à « préparer les armes ». Johnny a précisé à la barre, ne pas avoir lu ces SMS.

L’homme relaxé mais condamné à une amende pour usage de stupéfiants

Estimant que l’infraction de participation à un regroupement formé en vue de commettre des violences n’était pas constituée, le tribunal a relaxé le prévenu. Le parquet avait requis une peine de 3 mois de prison ferme.

Johnny, originaire de Chambray-les-Tours, a tout de même était condamné à une amende de 300 euros pour usage de stupéfiants. Lors de la perquisition de son domicile, les enquêteurs ont découvert de la résine de cannabis. Une substance illicite qui se trouvait également dans son sac à dos, avec ses armes.