Tunisie : Perpétuité pour 7 accusés des attentats du Bardo et de Sousse.


Illustration. (Wikimedia)

Ces deux attentats s’étaient produits en 2015 et avaient été revendiqués par l’EI. Les déclarations des accusés ont mis en lumière d’importants liens entre les deux attaques terroristes qui ont fait une soixantaine de morts.

Ce samedi, la justice tunisienne jugeait les accusés dans les procès des attentats du Bardo et de Sousse, commis en 2015. Aucune peine de mort n’a été prononcée. Sur 51 individus poursuivis dans ces deux affaires, sept ont écopé de peines de prison à perpétuité, 27 accusés ont été acquittés et le restant a été condamné à des peines allant de 6 mois à 16 ans de prison. Le Parquet a fait appel, selon France Info.

Des liens entre les deux attentats

Les informations recueillies dans les enquêtes judiciaires ont permis d’établir des liens importants entre les deux attaques terroristes. Le premier attentat avait eu lieu au musée du Bardo, le 18 mars 2015. Il avait fait 22 morts, dont des touristes. L’attaque d’un hôtel à Sousse avait causé la mort de 39 personnes. Ce jour du 26 mars 2015, le terroriste était arrivé sur la plage en tenue de vacancier armé de grenades et avec une Kalachnikov dissimulée dans un parasol.

D’après plusieurs déclarations d’accusés, Chamseddine Sandi a été désigné comme le cerveau de ces attaques. Il aurait été tué en 2016 en Lybie lors d’un raid américain.