🇫🇷 Tweet de Mathieu Kassovitz : «Si les policiers sont choqués, on se retrouvera devant le tribunal».

par Y.C.

Tweet injurieux de Mathieu Kassovitz : Acte II.

Vendredi midi, l’acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz était l’invité des Grandes Gueules sur RMC. L’occasion de revenir sur le tweet injurieux envers les policiers qu’il a publié le 24 décembre dernier vers minuit. Pour rappel, les quelques caractères du message étaient les suivants : « Bande de batards. 7g !!! 24 policiers !!!!! Vous êtes une belle bande de bons à rien. ». Kassovitz faisait référence à un tweet du compte officiel de la Police Nationale de Loire-Atlantique qui relatait une opération anti-drogue au CHU de Nantes.

Des excuses sur la forme, mais pas sur le fond

Plusieurs policiers, qui avaient participé à l’opération décriée par le réalisateur du célèbre film « La Haine » en 1995, ont déposé plainte pour les outrages dont ils ont été la cible. Ce vendredi, sur la radio RMC, Kassovitz a déclaré  relayer la parole de « beaucoup de gens au quotidien ». Interrogé sur son tweet, il a ajouté : « Regretter quoi ? J’ai réagi comme un citoyen, La police ne résout rien. Je suis en réaction. Twitter sert à ça ! Si les policiers sont choqués, on se retrouvera devant le tribunal ».

La Police Nationale avait réagi sur son compte Twitter officiel

Capture d’écran Twitter

Mathieu Kassovitz a profité de son passage à l’antenne pour répondre, avec provocation : « Merci les gars. Ma famille et moi-même allons très bien et la seule raison d’avoir affaire à vous c’est si vous m’arrêtez à 24 avec 7g de haschich dans la poche. #bonnes fêtes ».

Un vaste trafic de stupéfiants au CHU de Nantes

Ce que Kassovitz ne semblait pas savoir lors de son tweet injurieux, c’est qu’un trafic de stupéfiants sévit dans l’hôpital qui a fait l’objet de l’opération de police. Des délits quotidiens dénoncés depuis plusieurs mois par le personnel de l’établissement de santé.

La suite au tribunal…

Actu17.