Un artiste vend une banane scotchée 120 000 dollars mais un autre la mange


L'oeuvre "Comedian" de l'artiste Maurizio Cattelan, vendue 120 000 dollars, a été mangée par un autre artiste. (Twitter / @VAJIAJIA)

L’homme, se décrivant comme artiste performeur, a été expulsé du musée par le service de la sécurité.


L’artiste Maurizio Cattelan a dû être surpris de la tournure de l’événement. Son oeuvre d’art contemporain a tout bonnement été dévorée par un autre artiste. Cette oeuvre, intitulée « Comedian », est une banane collée a un mur à l’aide d’un morceau de ruban adhésif. Devenue virale sur internet dès le début de son exposition à Miami aux États-Unis, elle a été vendue 120 000 dollars.


Il la dévore et intitule sa performance « Artiste ayant faim »

Contre toute attente ce samedi, David Datuna, un homme d’origine géorgienne se décrivant lui aussi comme artiste, s’est approché de l’oeuvre pour s’en emparer. Il a ensuite pelé la banane et l’a dégustée devant des visiteurs de l’exposition très surpris. Le service de la sécurité de l’exposition l’a ensuite pris en charge.

Sur son compte Instagram, David Datuna a décrit son action comme une performance artistique. Il a intitulé son happening « Hungry Artist » (Artiste ayant faim, ndlr).

Le directeur de la vente s’exprime

Emmanuel Perrotin, le directeur des relations des musées de la Galerie Perrotin qui a vendu l’oeuvre d’art, a affirmé que la banane n’était pas le plus important : « Il n’a pas détruit l’oeuvre. La banane, c’est l’idée », a-t-il expliqué au quotidien Miami Herald. Le plus important pour l’acheteur est le certificat d’authenticité. En l’occurrence, un morceau de papier d’une valeur à l’achat de 120 000 euros.

L’oeuvre dévorée a été remplacée dans la foulée. « Cela a amené beaucoup de tension et d’attention sur l’installation et nous ne sommes pas fervents du spectacle. […] Mais la réaction a été géniale. Cela donne le sourire à beaucoup de gens », a déclaré le directeur.

Plusieurs exemplaires vendus

D’ailleurs, ce n’est pas le seul exemplaire de l’oeuvre qui a été vendu. Une deuxième édition de « Comedian » a trouvé preneur au même prix et la galerie aurait trouvé un accord avec l’artiste pour augmenter le prix de la troisième édition à… 150 000 euros, selon Art News.

Des toilettes en or

L’artiste italien Maurizio Cattelan, âgé de 59 ans, n’en est pas à son coup d’essai. Il est aussi à l’origine de l’oeuvre « America », des toilettes en or massif 18 carats fonctionnels, avec siège, cuvette et chasse d’eau. Estimée entre 5 à 6 millions de dollars, l’oeuvre avait été dérobée en septembre dernier au palais de Blenheim, un château à Woodstock (Angleterre).