Un automobiliste tente de percuter volontairement un gendarme à Paris : 7 personnes interpellées


Illustration Actu17 ©

Les sept suspects ont été interpellés dans la nuit de mardi à mercredi et ont été placés en garde à vue.

Les faits ont eu lieu ce lundi soir vers 18h50, devant l’ambassade d’Israël à Paris, dans la rue Rabelais (VIIIe). Comme nous l’avons révélé quelques heures après les faits, un automobiliste a foncé délibérément sur un gendarme en faction. Le militaire a pu éviter la voiture et n’a pas été blessé. L’auteur des faits, au volant d’une berline bleue de marque BMW, a pris la fuite. Un second véhicule de marque Mercedes suivait la première voiture et ne s’est pas arrêté non plus.

L’alerte a été donnée et le véhicule BMW a été repéré peu après à proximité de la place Beauvau selon une source proche de l’enquête. La description des deux véhicules a été donnée à l’ensemble des patrouilles et un appel général a été passé sur les ondes police. Les premières investigations ont montré que les deux voitures avaient de fausses plaques d’immatriculation anglaises.

Repérées dans le IIe arrondissement

La voiture BMW a finalement été repérée dans la nuit de mardi à mercredi, vers 23h15, sur la rue de la Paix (IIe). Le second véhicule Mercedes a été localisé peu après. Six personnes ont été interpellées par les policiers puis une septième peu après précise cette même source.

D’origine pakistanaise, elles ont toutes été placées en garde à vue. Ces dernières affirment être de nationalité britannique mais des vérifications sont en cours afin de le confirmer.


Les motivations des suspects devront également être déterminées. La piste d’un « hit and run » est étudiée. Il s’agit d’une pratique venue des États-Unis qui consiste à percuter volontairement une personne et prendre la fuite. Une enquête pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique a été confiée au 1er District de police judiciaire (DPJ).