Un bébé retrouvé mort dans un canal du Gard, son père découvert pendu à Auxerre


Illustration. (NeydtStock/shutterstock)

Un bébé de 5 mois a été retrouvé mort dans un canal, dans le Gard. Son père a été retrouvé pendu à quelques centaines de kilomètres de là, à Auxerre (Yonne), dans un hôtel. Il a laissé une lettre.


Le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, a tenu une conférence de presse ce vendredi après-midi pour donner des précisions sur cette atroce affaire. Un père de famille âgé de 41 ans a quitté le domicile conjugal situé à Uchaud (Gard) ce jeudi. Il devait amener son bébé de 5 mois chez sa nourrice mais n’est jamais arrivé rapporte Midi Libre.

Inquiète, cette dernière a donné l’alerte. L’homme avait laissé son téléphone portable à son domicile et était donc injoignable. Une enquête pour « disparitions inquiétantes » a d’abord été ouverte ce jeudi et des recherches ont débuté.

Ce vendredi matin, le père de famille a été retrouvé pendu dans une chambre d’hôtel à Auxerre. Puis, en début d’après-midi, son nourrisson a été retrouvé mort dans un canal près de Gallargues-le-Montueux, à la limite du Gard et de l’Hérault précise La Dépêche. C’est un promeneur qui avait d’abord remarqué un siège de bébé qui flottait.

« J’irai en enfer »

Ni la mère de l’enfant, ni l’entourage de cet homme n’avaient signalé des problèmes de couple. Le quadragénaire n’avait aucune pathologie psychiatrique connue. Ce dernier a laissé une lettre a indiqué le procureur, dans laquelle il explique « qu’il ne pouvait plus supporter de vivre » et qu’il « s’excuse » auprès de sa compagne, ajoutant « J’irai en enfer ».


Eric Maurel a évoqué l’hypothèse d’une « bouffée délirante », ajoutant que le père n’était pas connu de la justice. « Les faits surviennent dans une famille sans problème. Nous nous sommes intéressés au contexte de vie. Il n’y avait rien dans le comportement du père, rien dans la vie du couple, rien dans la vie sociale qui pouvaient laisser présager un tel drame ».

Les circonstances de ce terrible drame devront être éclaircies. Une enquête a été ouverte pour « meurtre sur mineur de moins de 15 ans » et l’autopsie du bébé sera pratiquée ce lundi.