Un étudiant en médecine retrouvé mort chez lui, intubé et perfusé, près de Rouen


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock)

Un étudiant en médecine âgé de 24 ans a été retrouvé mort dans sa chambre à Bihorel, près de Rouen (Seine-Maritime). Il était intubé et perfusé. Sa mère affirme n’avoir jamais vu ce matériel. Une enquête a été ouverte.

Un corps sans vie et de nombreuses questions. Une mère de famille domiciliée à Bihorel a contacté les secours peu avant 17 heures ce jeudi raconte Paris Normandie. Chez elle, les sapeurs-pompiers et les médecins du SMUR ont découvert le corps de son fils – un étudiant de 24 ans en sixième année de médecine – allongé sur son lit, dans sa chambre, intubé et perfusé, avec une sonde urinaire posée.

Les secouristes n’ont pu que constater son décès. Près du corps, il y avait également des instruments chirurgicaux, utilisés habituellement dans les blocs opératoires, ainsi qu’un respirateur artificiel débranché et deux téléphones portables reliés à des batteries.

Interrogée par les policiers, la mère a déclaré qu’elle n’avait jamais vu ce matériel dans la chambre de son fils. Le parquet de Rouen a ouvert une enquête en recherches des causes de la mort qui a été confiée à la sûreté départementale.