🇫🇷 Un ex-candidat France insoumise placé en garde à vue après s’être réjoui de la mort du Lieutenant Colonel Beltrame.


Capture écran Twitter / Photo La France insoumise Législative 2017

Les tweets et les publications Facebook de l’ancien candidat de la France insoumise aux élections législatives de 2017 avaient provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux ces dernières heures. L’homme a été placé en garde à vue ce dimanche matin pour « apologie du terrorisme ».


Stéphane Poussier, ancien candidat de la France insoumise aux législatives se félicitait dans un tweet de la mort du Lieutenant Colonel Arnaud Beltrame lors de l’attentat à Trèbes. L’auteur de ces propos a été interpellé ce matin à Dives-sur-Mer (Calvados) et placé en garde à vue, à la demande du parquet, pour « apologie du terrorisme ».

« À chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à son ami Rémi Fraisse » a-t-il écrit, ajoutant : « Là c’est un colonel, quel pied ! ». « Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins. » a terminé Stéphane Poussier dans son tweet daté de samedi matin.

Sur son compte Facebook, Stéphane Poussier a tenu d’autres propos qui ont fait largement réagir sur la toile. « Les léche-culs qui chougnent sur la mort d’un colonel de gendarmerie, quittez ma page ! Adieu »

Capture écran Facebook

Sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter et Facebook, la réaction des internautes a été massive et les propos de l’ancien candidat ont déclenché un véritable tollé.

De son côté, le parti de Jean-Luc Mélenchon s’est rapidement désolidarisé et a condamné ses propos.

Actu17.