Un narcotrafiquant marseillais activement recherché par la police judiciaire arrêté à Dubaï


Un trafiquant de drogue marseillais a été interpellé à Dubaï jeudi soir. (Illustration/photo Iakov Kalinin/shutterstock)

Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour « trafic international de stupéfiants » a annoncé le parquet. Hakim Berrebouh, 40 ans, a été arrêté ce jeudi à Dubaï (Émirats arabes unis).


C’est un « gros poisson » parmi les narcotrafiquants marseillais qui a été interpellé à Dubaï ce jeudi soir selon nos informations, confirmant celles de La Provence. Hakim Berrebouh était recherché depuis des années par l’Office anti-stupéfiant (OFAST) de Marseille et son siège basé à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Cet homme de 40 ans avait échappé à une tentative d’assassinat en 2013 à Château-Gombert, dans les quartiers nord de Marseille (13e). Il avait quitté la France peu après le meurtre par balles de son frère Mehdi en avril 2014, dans un règlement de comptes. Hakim Berrebouh avait alors rejoint le Maroc. Il y a quelques mois, le quadragénaire avait pris la direction de Dubaï.

Il continuait à diriger un trafic de stupéfiants à Marseille

De leur côté, les enquêteurs de la police judiciaire et les magistrats de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) marseillais ont poursuivi leurs investigations. C’est ainsi qu’ils ont récupéré des éléments montrant que le mis en cause continuait à gérer un trafic de stupéfiants dans la cité des Flamants (14e), d’où il est originaire. Hakim Berrebouh est également accusé d’avoir importé de lourdes quantités de cannabis et de cocaïne en France, ainsi qu’en Europe.

Le suspect était recherché dans le cadre d’une commission rogatoire ouverte au début de l’année 2020, qui avait donné lieu à un mandat d’arrêt international. En outre, il s’agit de la première coopération du genre avec les autorités de Dubaï, qui aura donc permis cette interpellation.